Vous êtes ici : Accueil > Les différents pôles > Pôle Hôtellerie > "Le voyage à Toulon"
Publié : 2 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

"Le voyage à Toulon"

Récit des élèves de 2Btn

1 vote

Le voyage à Toulon


Thèmes : Le voyage.


Quel objectif ? Quelles impressions ? Description (moyens de transports, accompagnateurs, ambiance).


Aller sur le Mistral était un projet pédagogique en rapport avec notre formation. Nous pourrions y aller plus tard pour y faire un stage voire même y travailler en tant que cuisinier ou militaire.
Nous y sommes allés pour découvrir tous les métiers du bateau.


Nous avons également été visiter un lycée hôtelier ainsi que l’usine de PEA (Plat Élaboré à l’Avance) qui se trouve dans la base militaire de Toulon.


Nous avons été jusqu’à Marseille en TGV puis nous avons pris le train jusqu’à Toulon avec trois accompagnateurs : le chef des travaux de notre lycée ainsi que nos professeurs d’histoire géographie et de service en restauration.


L’ambiance était sympathique. C’était bien malgré des visites trop longues mais tout de même très intéressantes.


L’accueil


Tout d’abord, nous sommes arrivés à la gare de Toulon où l’aspirante nous a rejoint pour nous accompagner jusqu’à la base militaire.


Quand elle nous a montré le Mistral, on resta bouche bée par sa grandeur et par la place qu’il prenait. Après cela, on se dirigea vers la passerelle pour monter dans le bateau.


À bord du bâtiment, l’aspirante accompagnée du fusilier marin nous confia nos tenues.


Ils nous ont laissé quelques minutes pour nous approprier nos chambres et mettre nos tenues de marin pour ne pas nous confondre sur le bateau. L’aspirante nous confia entièrement au fusilier marin qui nous a fait une longue explication à l’avant du bateau.


Ensuite, il nous a présenté le commissaire de bord (en quelque sorte l’intendant du Mistral) qui a pris son rôle à cœur jusqu’à la fin de notre séjour.

La description du bateau et du personnel


Le Mistral a quatre fonctions principales : c’est un navire-hôpital, un navire de commandement, un navire de projection (envoi des troupes) et un porte-hélicoptères. Le Mistral possède 12 ponts, du pont 0 au pont 12 ; environ 170 personnes occupent ce bateau hors des missions. Lors des grandes missions, il est occupé par environ 800 personnes.
Il pèse 22 000 tonnes et mesure 150 mètres de long et 30 mètres de large.


Nous avons été entourés pendant ces trois jours par l’adjudant Hupenoire et le commissaire de bord Marguerite mais aussi par le commandant qui nous a rendu visite pendant ces trois jours à bord de son navire, et nous avons été accueillis par un fusilier marin.


Nous avons dormi à bord dans des chambres de six personnes et nous avions six lits, une salle de bain et des toilettes dans chaque cabine.

Description d’une journée du lever au coucher


Nous nous levons à 6 heures et nous enfilons notre combinaison de la Marine nationale avant d’aller déjeuner. Nous descendons ensuite au réfectoire pour prendre le petit-déjeuner. La Marine nous propose du pain avec de la confiture et de la pâte à tartiner et des boissons chaudes et froides. Après avoir déjeuné, nous nous rendons dans le hangar hélicoptères afin d’assister à l’appel des troupes du Mistral.
Nous nous mettons ensuite au garde-à-vous sous les paroles du commandant de bord.
Ensuite, nous quittons le hangar pour poursuivre la visite du bateau commencée la veille lors de notre arrivée. Nous visitons la partie restauration du bateau, l’hôpital et le pont d’envol. Après avoir terminé la visite, nous nous rendons dans nos chambres pour mettre nos tenues d’hébergement afin d’aller visiter un lycée hôtelier. À notre arrivée au lycée, nous sommes placés dans un restaurant pédagogique pour y manger le midi. Au menu, il y avait une quiche lorraine en entrée, une blanquette de veau à l’ancienne avec du riz pilaf en plat, et une tropézienne en dessert. Pour poursuivre la journée, nous avons visité le lycée hôtelier en intégralité. En rentrant au bateau, nous partons visiter la salle des machines. Après avoir mangé, nous avons une soirée quartier libre jusqu’à 22 heures où après nous rentrons dans nos cabines.

Le voyage, bilan et rapport avec notre formation, ambiance


Pour le retour au Havre, nous avons quitté le BPC Mistral vers 13 heures pour aller prendre le train vers 13 h 30 ; le voyage entre Toulon et Marseille était ennuyeux en raison du choix des places qui était limité. Arrivés gare de Marseille pour prendre le train du Havre, un problème est survenu, notre train était en retard de 30 minutes, ce qui nous a laissé le temps de finir nos achats de souvenirs et de prendre à manger pour le soir dans le train. À notre arrivée dans le train, nous nous sommes placés par affinités, l’ambiance était bonne, le voyage était un peu long, mais le meilleur a été de voyager entre amis.


Par rapport à notre formation, c’était assez intéressant au niveau de la visite des cuisines, du lycée hôtelier de Toulon et du centre de production de plats élaborés à l’avance.


Pour conclure, c’était un voyage sympa mais il y a eu trop de visites par rapport au temps imparti.


Texte rédigé par les élèves de la classe de 2de BTN dans le cadre d’une activité du cours de Madame Richard Godfroy, professeur de français.